UN PÔLE « ALZHEIMER » À LA MAISON DE RETRAITE DE LA ROSELIÈRE À SCHWEIGHOUSE

Ville
Schweighouse-sur- Moder
Département
67-Bas-Rhin
Région
Alsace
Année de livraison
2013
Surface de plancher (en m2)
Coût total (en € HT)
Valorisation des essences régionales
Un chantier de construction d’un « pôle Alzheimer » a été lancé en septembre à la maison de retraite de la Roselière, à Schweighouse-sur- Moder. Les travaux de ce PASA (pôle d’activité de soins adaptés) devraient se terminer au printemps 2013.

Ce service dédié d’une capacité d’accueil de quatorze personnes constituera une nouvelle aile de l’établissement public autonome relevant du statut hospitalier. Les résidants souffrant d’Alzheimer pourront y être accueillis une ou plusieurs fois par semaine en fonction de l’état d’avancement de la maladie. Le pôle s’étendra sur une surface de 370 m ² et sera constitué de deux grands espaces — une salle à manger et un salon — et de deux petites salles d’activités. Il s’ouvrira sur un jardin thérapeutique clos de 400 m ² situé à l’orée de la proche forêt.
Développer l’autonomie et stimuler la mémoire
La gestion de l’unité sera assurée par deux encadrants spécialisés qui proposeront des activités adaptées : gymnastique douce, relaxation, arts plastiques, chants… Autant d’ateliers qui ont pour objectifs de développer l’autonomie, de stimuler la mémoire, de valoriser les capacités des uns et des autres, et, ainsi, ralentir la progression de la maladie dégénérative.

3 000 personnes, tous âges confondus, sont reconnues au titre de cette affection de longue durée dans le Bas-Rhin ou troubles apparentés par l’Assurance Maladie. Des chiffres qui sont probablement sous-estimés, faute de diagnostics. Dans le département, 14 % de la population de 75 ans et plus seraient concernés, soit environ 9 000 personnes. C’est dire si la prise en charge des malades constitue une priorité de santé publique.